ville campagne

ville campagne

« La ruralité n’est pas qu’un réservoir de chlorophylle », met en garde Vanik Berberian (maires ruraux)

Impatient de découvrir les projets de Cécile Duflot et les moyens alloués au ministère de l’Egalité des territoires, Vanik Berberian devra néanmoins attendre. Le président de l’Association des maires ruraux de France (AMRF) avait obtenu un rendez-vous, le 23 mai. « Mais l’entourage de la ministre a reporté cette rencontre après les législatives, sans pouvoir préciser de date », explique l’élu local.

Totalement oublié par le passé - « Les maires ruraux sont très inquiets car nous ne savons pas ce que signifie la formule ‘égalité des territoires’. Nous craignons aussi que l’importance des dossiers du logement ne prenne tous les moyens et l’énergie du ministère. Lorsque l’aménagement du territoire dépendait du ministère de l’Agriculture, il a totalement été oublié », remarque Vanik Berberian.

Diplomate, le président de l’AMRF ne ferme pas la porte au dialogue, mais ne cache pas ses inquiétudes. « Nous ne connaissons pas madame Duflot et nous espérons nouer avec elle un dialogue constructif. Mais tout ce que nous savons de ses déclarations et des thèses promues par son parti ne nous rassure pas. Nous craignons qu’elle ne considère la ruralité que comme un réservoir de chlorophylle. Alors que pour nous, le développement des activités dans nos villages, où la population augmente, est une solution pour résoudre les énormes problèmes que connaissent les villes », insiste t-il.

Effet déclencheur - Néanmoins, il se réjouit que le communiqué très virulent publié par son association au lendemain de la nomination du gouvernement ait déclenché du côté du ministère une volonté de dialogue.

Retrouvez cet article sur lagazettedescommunes.com